NEM

Le projet NEM (pour New Economy Movement) se concentre principalement sur la création d’une chaîne de blocs d’actifs intelligente qui peut efficacement fonctionner sous une charge de travail importante. Bien que les actifs intelligents émis sur une blockchain ne soient pas nouveaux, la plupart des blockchains publiques ont du mal à avoir un impact significatif à cet égard. Surtout quand il s’agit d’applications en dehors de l’espace des crypto-monnaies, la plupart des blockchains publiques ne sont pas très attrayantes en ce moment. NEM, d’autre part, fournit une méthode fondamentalement simplifiée pemettant de pousser la technologie blockchain au-delà de ses limites.

Il existe actuellement deux blockchains NEM. L’un est le registre privé soumise à autorisation, et il y a aussi une chaîne publique ouverte à la disposition des utilisateurs. Les deux blockchains sont entrelacés sans compromettre la stabilité ou le débit de l’un ou l’autre écosystème. Plus précisément, les deux blockchains peuvent interagir sans aucun problème. Cela permet aux entreprises de construire des applications réelles et des systèmes d’actifs intelligents. Obtenir l’accès à la technologie blockchain privée et publique avec un développement minimal est plutôt attrayant pour beaucoup d’entreprises en ce moment.

NEM a également son propre algorithme de consensus qui est très différent de celui de la plupart des crypto-monnaies. Plus spécifiquement, il utilise la preuve d’importance, une technique assez similaire au PageRank de Google. La prévention des attaques contre le réseau ou l’une de ses transactions est la priorité absolue pour cette équipe. En outre, le PoI (Proof of Importance) offre un haut degré d’efficacité énergétique.