Bitcoin

 

Général
Qu’est ce que Bitcoin ?

Bitcoin est un réseau de consensus distribué permettant l’existence d’un nouveau système de paiement et d’une monnaie entièrement numérique. Il s’agit du premier réseau de paiement pair à pair décentralisé fonctionnant grâce à ses utilisateurs, sans autorité centrale ou intermédiaire. Pour ses utilisateurs, Bitcoin est comparable à de l’argent liquide pour Internet. Bitcoin peut aussi être vu comme le plus grand système de comptabilité à 3 entrées.

Qui est l’inventeur de Bitcoin ?

Bitcoin est la première implémentation d’un concept appelé crypto-monnaie, qui a été décrit pour la première fois par Wei Dai en 1998 dans la liste de diffusion « cypherpunks », suggérant l’idée d’une nouvelle forme d’argent qui utiliserait la cryptographie pour contrôler sa création et ses transactions plutôt qu’une autorité centrale. La première spécification et preuve du concept a été publiée en 2009 dans une liste de diffusion sur la cryptographie par Satoshi Nakamoto. Satoshi a quitté le projet fin 2010 sans révéler grand chose à son sujet. Depuis, la communauté a grandi de manière exponentielle avec plusieurs développeurs travaillant sur Bitcoin.

L’anonymat de Satoshi a souvent suscité des inquiétudes injustifiées, en grande part liées à l’incompréhension de la nature libre et ouverte de Bitcoin. Le protocole et le logiciel Bitcoin sont publiés de manière ouverte et n’importe quel développeur autour du globe peut relire le code et développer sa propre version du logiciel Bitcoin. Tout comme les développeurs actuels, l’influence de Satoshi était limitée à l’adoption de ses changements par d’autres et par conséquent il ne contrôlait donc pas Bitcoin. Ainsi, l’identité du créateur de Bitcoin est aujourd’hui sans doute aussi pertinente que celle de l’inventeur du papier.

Qui contrôle le réseau Bitcoin ?

Le réseau Bitcoin n’appartient à personne, tout comme la technologie derrière le courriel n’appartient à personne. Bitcoin est contrôlé par l’ensemble de ses utilisateurs autour du monde. Alors que les développeurs améliorent les logiciels, ils ne peuvent pas imposer de modification dans le protocole Bitcoin parce que chaque utilisateur est libre de choisir quel logiciel et quelle version il utilise. Afin de rester compatibles avec les autres, tous les utilisateurs doivent utiliser des logiciels se conformant aux mêmes règles. Bitcoin ne peut fonctionner correctement qu’avec un consensus total entre ses utilisateurs. Par conséquent, les utilisateurs et développeurs ont grand intérêt à protéger ce consensus.

Comment fonctionne Bitcoin ?

Du point de vue de l’utilisateur, Bitcoin n’est rien de plus qu’une appli mobile ou un logiciel pour ordinateur qui fournit à un portefeuille personnel permettant à un utilisateur d’envoyer et recevoir des bitcoins. C’est ainsi que fonctionne Bitcoin pour la majorité de ses utilisateurs.

En coulisse, le réseau Bitcoin partage un grand livre comptable nommé « chaine de blocs ». Celui-ci contient chaque transaction jamais traitée permettant à l’ordinateur d’un utilisateur de vérifier la validité de chaque transaction. L’authenticité de chaque transaction est protégée par des signatures numériques correspondant aux adresses émettrices, permettant à tous les utilisateurs d’être pleinement en contrôle de l’envoi de bitcoins à partir de leurs propres adresses Bitcoin. De plus, toute personne peut également traiter des transactions en utilisant la puissance de calcul de matériel spécialisé et gagner une récompense en bitcoins en retour de ce service. C’est ce qu’on appelle souvent le « minage ». Pour en apprendre davantage sur Bitcoin, vous pouvez consulter la page dédiée et la publication originale.

Est-ce que des gens utilisent vraiment Bitcoin ?

Oui. Il y a un nombre croissant d’entreprises et d’individus qui se servent de Bitcoin. Cela inclut des entreprises sur rue et des points de vente tels que des restaurants, des appartements, des cabinets d’avocats et des services en ligne populaires tels que Namecheap, WordPress, Reddit et Flattr. Bien que Bitcoin reste un phénomène relativement nouveau, il témoigne d’une croissance rapide. À la fin du mois d’août 2013, la valeur de tous les bitcoins en circulation a dépassé 1,5 milliard $ US avec des millions de dollars échangés quotidiennement en bitcoins.

 

Comment acquérir des bitcoins ?

  • En tant que paiement pour des biens ou des services.
  • Par l’achat de bitcoins sur une bourse de change.
  • En échangeant des bitcoins avec quelqu’un près de chez vous.
  • En gagnant des bitcoins par le biais de minage compétitif.

Bien qu’il soit possible de trouver des individus qui acceptent de vendre des bitcoins en échange de paiements par PayPal ou par cartes de crédit, la plupart des bourses de change n’acceptent pas ces méthodes de paiement en raison de cas où des clients paient pour des bitcoins avec PayPal et renversent leur propre transaction par la suite, ce qu’on appelle communément un rejet de débit.

Est-ce difficile d’effectuer un paiement avec Bitcoin ?

Effectuer des paiements avec Bitcoin est plus facile que de faire des achats à l’aide d’une carte de débit ou de crédit, et les paiements peuvent être reçus sans avoir de compte commercial. Les paiements s’effectuent à l’aide d’un logiciel portefeuille, soit sur votre ordinateur ou sur votre téléphone portable, en entrant l’adresse du destinataire, le montant à payer et en appuyant sur envoyer. Pour faciliter la saisie de l’adresse du destinataire, plusieurs portefeuilles peuvent obtenir l’adresse en scannant un code QR ou en approchant deux téléphones dotés de la technologie NFC.

 

Quels sont les avantages de Bitcoin ?

Liberté de paiement – Il est possible d’envoyer et recevoir n’importe quel montant d’argent instantanément, partout dans le monde et à tout moment. Pas de frontières, ni de limites imposées. Bitcoin permet à ses utilisateurs de pleinement contrôler leur argent.
Très peu de frais – Les paiements avec Bitcoin sont actuellement traités gratuitement ou avec des frais extrêmement bas. Les utilisateurs peuvent volontairement inclure des frais de transaction pour recevoir un traitement prioritaire, ce qui se traduit par une confirmation plus rapide des transactions par le réseau. De plus, des services commerciaux existent pour assister les commerçants avec le traitement des transactions, convertissant les bitcoins en monnaie fiduciaire et en déposant les fonds directement dans leurs comptes bancaires sur une base journalière. Puisque ces services sont basés sur Bitcoin, ils peuvent être offerts à moindres frais que PayPal et les les cartes de crédit.
Moins de risque pour les commerçants – Les transactions avec Bitcoin sont sécurisées, irréversibles et ne contiennent pas d’informations sensibles ou personnelles de clients. Ceci permet aux commerçants d’être protégés contre des pertes dues aux fraudes et aux oppositions de paiement sans conformité PCI nécessaire. Les commerçants peuvent s’étendre vers de nouveaux marchés où les cartes de crédit sont inexistantes ou dans lesquels le taux de fraude est inacceptable. Le résultat net : des marchés élargis et moins de coûts administratifs.
Sécurité et contrôle – Les utilisateurs de Bitcoin ont un contrôle total de leurs transactions. Il est impossible pour un commerçant d’imposer des frais non désirés ou cachés comme cela peut se produire avec d’autres méthodes de paiement. Les paiements avec Bitcoin peuvent être effectués sans aucune information personnelle liée à la transaction. Ceci offre une protection forte contre le vol d’identité. Les utilisateurs de Bitcoin peuvent également protéger leur argent à l’aide de sauvegardes et du chiffrement.
Transparence et neutralité – Toutes les informations relatives à la masse monétaire de Bitcoin sont facilement accessibles dans la chaine de blocs de telle sorte que chacun puisse vérifier ou utiliser ces informations en temps réel. Personne ne peut contrôler ou manipuler le protocole Bitcoin car il est cryptographiquement sûr. Cela permet d’avoir la certitude que la base du réseau Bitcoin est entièrement neutre, transparente et prévisible.

Quels sont les désavantages de Bitcoin ?

Niveau d’adoption – Plusieurs personnes ignorent toujours l’existence de Bitcoin. Chaque jour, plus d’entreprises acceptent les bitcoins parce qu’elles en sont attirées par les avantages, mais la liste demeure petite et doit croître davantage pour pouvoir bénéficier de l’effet de réseau.
Volatilité – La valeur totale des bitcoins en circulation et le nombre de commerces utilisant Bitcoin demeurent très inférieurs à ce qu’ils pourraient être. Pour cette raison, le prix des bitcoins peut être significativement affecté par des événements relativement petits et des activités boursières ou commerciales. En théorie, cette volatilité diminuera au fur et à mesure que le marché et que la technologie gagneront en maturité. Jamais une telle jeune monnaie ne s’est développée dans le passé, et il est donc difficile (et excitant) d’imaginer comment les choses se passeront.
Développement en cours – Les logiciels Bitcoin sont encore en version bêta et plusieurs de leurs fonctions sont activement développées. De nouveaux outils, fonctions et services sont développés afin de rendre Bitcoin plus sécurisé et accessible. Certains ne sont toutefois pas prêts pour tous. La plupart des entreprises autour de Bitcoin sont nouvelles et n’offrent pas d’assurance. En général, Bitcoin est encore dans un processus de maturation.

Pourquoi les gens font-ils confiance à Bitcoin ?

La confiance envers Bitcoin provient principalement du fait qu’il ne requiert aucune confiance. Bitcoin est entièrement libre, ouvert et décentralisé. Ceci signifie que le code source est accessible à tous en tout temps. N’importe quel développeur dans le monde peut en conséquence vérifier exactement comment Bitcoin fonctionne. Toutes les transactions et les bitcoins émis à ce jour peuvent être consultés de façon transparente en temps réel par quiconque. Tous les paiements peuvent être complétés sans dépendre d’un tiers et le système en entier est protégé par l’utilisation d’algorithmes cryptographiques largement examinés par des pairs tels que ceux utilisés par les banques en ligne. Aucune organisation ou individu ne peut contrôler Bitcoin et le réseau reste sécurisé même si tous ses utilisateurs ne sont pas nécessairement de confiance.

Puis-je gagner de l’argent avec Bitcoin ?

Vous ne devriez jamais vous attendre à devenir riche avec Bitcoin ou toute technologie émergente. Il est important de se méfier de ce qui à l’air trop beau pour être vrai ou de ce qui désobéit aux règles économiques élémentaires.

Bitcoin est un espace d’innovation en croissance active et qui présente des opportunités d’affaire incluant aussi des risques. Il n’y a aucune garantie que Bitcoin continuera à croître même s’il s’est développé très rapidement jusqu’ici. Investir du temps et des ressources dans tout ce qui entoure Bitcoin demande un esprit d’entrepreneur. Il y a plusieurs façon de gagner de l’argent avec Bitcoin tels que le minage, la spéculation ou la création d’entreprises. Toutes ces approches sont compétitives et il n’existe aucune garantie de profit. Il revient à chaque individu de bien évaluer les coûts et les risques qu’impliquent de tels projets.
Bitcoin est-il entièrement virtuel et immatériel ?

Bitcoin est aussi virtuel que les cartes de crédit et les réseaux bancaires en ligne que les gens utilisent tous les jours. Bitcoin peut être utilisé pour payer en ligne et dans les boutiques physiques de même que toute autre forme d’argent. Les bitcoins peuvent aussi être échangés sous une forme physique telle que les pièces de Casascius, bien que payer avec un téléphone portable demeure plus pratique. Les soldes de bitcoins sont stockés dans un grand réseau distribué et ne peuvent être altérés de façon frauduleuse par quiconque. En d’autres termes, les utilisateurs de Bitcoin ont un contrôle exclusif sur leurs fonds et les bitcoins ne peuvent pas se volatiliser uniquement parce qu’ils sont virtuels.

Bitcoin est-il anonyme ?

Bitcoin est conçu de manière à permettre à ses utilisateurs d’effectuer des paiements avec un niveau acceptable de confidentialité, de même que toute autre forme de monnaie. Bitcoin n’est toutefois pas anonyme et ne peut pas offrir le même niveau de confidentialité que l’argent liquide. L’utilisation de Bitcoin laisse beaucoup de traces publiques. Divers mécanismes existent ou sont développés pour protéger la confidentialité des utilisateurs. Cependant, il reste du travail à faire avant que ces fonctions soient utilisées correctement par la majorité des utilisateurs de Bitcoin.

Certaines préoccupations ont été soulevées à l’idée que des transactions privées puissent être utilisées à des fins illégales avec Bitcoin. Toutefois, il convient de souligner que Bitcoin sera sans aucun doute sujet à des réglementations similaires à celles déjà en place dans les systèmes financiers actuels. Bitcoin ne peut pas être plus anonyme que l’argent liquide et il ne risque pas d’empêcher la tenue d’enquêtes criminelles. En outre, Bitcoin est également conçu pour empêcher un large éventail de crimes financiers.
Que se passe-il lorsque des bitcoins sont perdus ?

Un utilisateur perdant son portefeuille a pour effet de retirer de l’argent de la circulation. Les bitcoins perdus demeurent dans la chaine de blocs comme tout autre bitcoin. Toutefois, les bitcoins perdus restent dormants à jamais puisqu’il n’existe aucun moyen pour qui que ce soit de retrouver les clés privées qui permettraient de les dépenser à nouveau. Selon les règles de l’offre et de la demande, si moins de bitcoins sont disponibles, ceux restant seront davantage en demande et leur valeur augmentera pour compenser.
Bitcoin peut-il devenir un réseau de paiement majeur ?

Le réseau Bitcoin peut déjà traiter un nombre de transactions par seconde nettement supérieur à ce qu’il est amené à traiter aujourd’hui. Il n’est toutefois pas entièrement prêt à s’étendre au niveau des réseaux des grandes cartes de crédit. Des améliorations sont en cours afin de lever les limites actuelles et les besoins futurs sont déjà bien évalués. Depuis sa création, chaque aspect du réseau Bitcoin a été dans un processus continu de maturation, d’optimisation et de spécialisation, et devrait continuer dans cette voie dans les années à venir. Alors que l’utilisation du réseau augmente, davantage d’utilisateurs pourront utiliser des clients Bitcoin légers et les nœuds réseau complets pourraient devenir un service plus spécialisé.

 

Bitcoin est conçu pour représenter un énorme pas en avant dans la sécurisation de l’argent et pourrait aussi être une protection importante contre plusieurs formes de crimes financiers. Par exemple, les bitcoins sont complètement impossible à contrefaire. Les utilisateurs sont entièrement en contrôle de leurs propres paiements et ne peuvent recevoir de facturations non approuvées telles que celles impliquées dans les fraudes de cartes de crédit. Les transactions Bitcoin sont irréversibles et protégées contre les rejets de débits frauduleux. Bitcoin permet à l’argent d’être sécurisé contre le vol et les pertes par l’utilisation de mécanismes très fiables et utiles tels que les sauvegardes, le chiffrement et les signatures multiples.

Certaines préoccupations ont été soulevées à l’idée que Bitcoin puisse être attractif pour les criminels de par sa capacité à effectuer des paiements privés et irréversibles. Toutefois, ces caractéristiques existent déjà avec l’argent liquide et les transferts bancaires qui sont largement établis et utilisés. L’utilisation de Bitcoin sera sans aucun doute sujette à des réglementations similaires à celles en place dans les systèmes financiers actuels et Bitcoin ne risque pas d’empêcher la tenue d’enquête criminelle. En général, il n’est pas inhabituel pour des percées importantes d’être perçues de façon controversée avant que leurs bénéfices ne soient bien compris. Internet est un bon exemple parmi plusieurs autres pour illustrer cette observation.

Bitcoin peut-il être réglementé ?

Le protocole Bitcoin lui-même ne peut être modifié sans la coopération de presque tous ses utilisateurs, qui choisissent quel logiciel utiliser. Tenter d’assigner des droits spéciaux à une autorité locale dans les règles du réseau Bitcoin mondial n’est pas une possibilité réalisable dans la pratique. N’importe quelle riche organisation pourrait choisir d’investir dans de l’équipement de minage pour contrôler la moitié de la puissance de calcul du réseau et devenir capable de bloquer ou renverser les transactions récentes. Toutefois, rien ne garantit qu’elle pourrait conserver cette puissance étant donné que cela exige d’investir autant que tous les autres mineurs dans le monde.

Il est toutefois possible de réguler l’usage de Bitcoin d’une manière similaire à celle de tout autre instrument. Tout comme le dollar, Bitcoin peut être utilisé à des fins très variées dont certaines peuvent être considérées légitimes ou illégitimes en regard des lois applicables à chaque juridiction. À ce titre, Bitcoin n’est pas différent de tout autre outil ou ressource et peut être sujet à différentes réglementations dans chaque pays. L’utilisation de Bitcoin pourrait être rendue difficile par des réglementations contraignantes, dans quel cas il est difficile de déterminer quel pourcentage des utilisateurs continueraient à utiliser la technologie. Un gouvernement qui choisirait de bannir Bitcoin empêcherait le développement d’entreprises et de marchés sur son propre territoire, cédant l’innovation à d’autres pays. Le défi pour les autorités de réglementation, comme toujours, est de développer des solutions efficaces tout en ne portant pas atteinte à la croissance de nouveaux marchés et entreprises émergents.

Qu’en est-il de Bitcoin et de l’impôt ?

Bitcoin n’est pas une monnaie fiduciaire ayant cours légal dans une juridiction, mais l’obligation de payer des impôts demeure généralement en vigueur quel que soit le médium d’échange utilisé. Il existe un large éventail de lois applicables dans des juridictions différentes, qui peuvent statuer sur l’obligation de payer des impôts sur les bitcoins impliqués dans les revenus, ventes, salaires, gains en capital et autres.
Comment Bitcoin fonctionne-t-il avec la protection des consommateurs ?

Bitcoin offre la liberté à chacun d’effectuer des transactions selon ses propres termes. Chaque utilisateur peut envoyer et recevoir des paiements d’une manière similaire à l’argent liquide mais peut également prendre part à des contrats plus complexes. Les signatures multiples permettent à une transaction d’être acceptée par le réseau uniquement si un certain nombre d’un groupe de personnes défini accepte de signer la transaction. Ceci pourrait permettre la création de services de médiation innovants dans le futur. De tels services pourraient permettre à un tiers d’approuver ou refuser une transaction dans le cas d’un désaccord entre les autres partis sans pour autant avoir de contrôle sur leur argent. Contrairement à d’autres méthodes de paiement, Bitcoin laisse toujours une preuve publique qu’une transaction a eu lieu, qui peut potentiellement être utilisée dans un recours contre des entreprises aux pratiques frauduleuses.

Il est aussi bon de mentionner que bien que les commerçants dépendent habituellement de leur réputation publique pour demeurer en affaire et payer leurs employés, ceux-ci n’ont pas accès au même niveau d’information lorsqu’ils font affaire à de nouveaux clients. La manière dont Bitcoin fonctionne permet à la fois aux individus et aux entreprises d’être protégés contre les rejets de débit frauduleux tout en laissant le choix au consommateur de demander plus de protection quand il ne souhaite pas faire confiance à un commerçant en particulier.
Économie

Comment les bitcoins sont-il créés ?

Les bitcoins sont générés par un processus compétitif et décentralisé que l’ont nomme « minage ». Ce processus implique que des individus sont récompensés par le réseau pour leurs services. Les mineurs traitent les transactions et sécurisent le réseau en utilisant du matériel spécialisé et, en échange, collectent des nouveaux bitcoins.

Le protocole Bitcoin est conçu de façon à ce que les nouveaux bitcoins soient créés à un rythme fixe. Cela fait du minage de bitcoins une affaire très concurrentielle. Lorsque davantage de mineurs se joignent au réseau, faire des bénéfices devient de plus en plus difficile et les mineurs doivent améliorer leur rendement pour diminuer leurs coûts d’opération. Aucune autorité centrale ni développeur ne détient le pouvoir de contrôler ou manipuler le système de manière à augmenter ses profits. Tous les nœuds Bitcoin à travers le monde rejetteront tout ce qui n’est pas conforme aux règles qui doivent être suivies par le système.

Les bitcoins sont créés à un rythme décroissant et prévisible. Le nombre de nouveaux bitcoins créés chaque année est automatiquement réduit de moitié au fil du temps jusqu’à ce que l’émission de bitcoins s’arrête complètement avec un total de 21 millions de bitcoins en circulation. À ce state, les mineurs de bitcoins seront probablement soutenus exclusivement par un nombre élevé de petits frais de transaction.
Pourquoi les bitcoins ont-ils de la valeur ?

Les bitcoins ont de la valeur parce qu’ils sont utiles en tant que monnaie. Le bitcoin présente toutes les caractéristiques de la monnaie (durabilité, portabilité, fongibilité, rareté, divisibilité et être reconnaissable) en se basant sur des propriétés mathématiques plutôt que de dépendre de propriétés physiques (comme l’or) ou de la confiance envers des autorités centrales (comme les monnaies fiduciaires). En résumé, le bitcoin est garanti par les mathématiques. Avec ces propriétés, la confiance et l’adoption sont les seuls facteurs requis pour qu’une forme de monnaie garde sa valeur. Dans le cas du bitcoin, cela peut être mesuré par son nombre croissant d’utilisateurs, de commerçants et de jeunes entreprises. De même que toute autre monnaie, la valeur du bitcoin provient uniquement et directement de personnes disposées à l’accepter en tant que paiement.

Qu’est-ce qui détermine le prix du bitcoin ?

Le prix du bitcoin est déterminé par l’offre et la demande. Lorsque la demande pour les bitcoins augmente, le prix augmente et lorsque la demande diminue, le prix diminue. Il n’y a qu’un nombre limité de bitcoins en circulation et de nouveaux bitcoins sont créés à un rythme prévisible et décroissant, ce qui signifie que la demande doit suivre ce niveau d’inflation afin de maintenir la stabilité du prix. Étant donné que Bitcoin demeure un marché relativement petit comparativement à ce qu’il pourrait être, la quantité d’argent requise pour affecter le prix à la hausse ou à la baisse n’est pas élevé et, pour cette raison, le prix du bitcoin demeure très volatile.